"Aujourd?hui le Seigneur est entré chez moi et m?a dit: Ma fille, aide-Moi ? sauver les âmes. Tu iras chez un pécheur mourant et tu vas réciter ce petit chapelet Ainsi tu lui obtiendras la confiance en Ma Miséricorde, car il est déj? au désespoir. "

 [JP, 1797]

 

Promesses laissées ? Sainte Faustine par Jésus-Christ concernant l'hommage ? la Miséricorde divine.

 

?A trois heures, implore Ma Miséricorde, tout particuli?rement pour les pécheurs. Et ne f?t-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans Ma Passion, en particulier au moment o? j?ai été abandonné lors de Mon agonie. C?est l? une heure de grande Miséricorde pour le monde entier. Je te laisserai partager ma mortelle tristesse ; en cette heure, Je ne saurais rien refuser ? l?âme qui me prie, par Ma Passion. ?.? [JP, 1320]

 

?A un certain moment, passant par le corridor conduisant ? la cuisine, j?entendis dans l?âme ces paroles : ? Dis constamment ce chapelet que Je t?ai enseigné. Celui qui le dira sera l?objet d?une grande miséricorde ? l?heure de sa mort, f?t-il le pécheur le plus endurci. S?il dit une seule fois ce chapelet, il recevra la grâce de Mon infinie miséricorde. Je désire que le monde entier connaisse Ma miséricorde. Je veux répandre Mes grâces sur les âmes, qui ont confiance en Ma miséricorde.? [JP, 687]

 

?La Promesse du Seigneur : ? Ma Miséricorde enveloppera les âmes, qui réciteront ce chapelet pendant leur vie et surtout ? l?heure de la mort.? [JP, 754]

 

?En rentrant dans ma solitude, j?entendis ces mots : ? Je défends chaque âme ? l?heure de la mort comme Ma propre gloire. Que l?on récite ce chapelet soi-m?me,ou bien que d?autres le récitent pour l?agonisant, l?indulgence est la m?me. Quand on le récite aupr?s de l?agonisant, la col?re divine s?apaise, la miséricorde insondable s?empare de son âme et les profondeurs de Ma miséricorde sont émues par la douloureuse Passion de Mon Fils. Oh ! Si l?on pouvait comprendre combien est grande la miséricorde du Seigneur et que nous en avons tous besoin, surtout ? cette heure décisive. ? [JP, 811]

 

?28 janvier 1938 Le Seigneur m?a dit aujourd?hui: ?Ecris ces paroles ma fille: toutes les âmes qui vénéreront ma miséricorde et propageront sa gloire en incitant les autres âmes ? la confiance en ma miséricorde ? ces âmes ne connaîtront pas l?effroi ? l?heure de la mort. Ma miséricorde les abritera lors de cette derni?re lutte? Ma fille ,incite les âmes ? dire ce chapelet que je t?ai donné. Il me plaît de leur accorder tout ce qu?elles me demanderont en disant ce chapelet. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, j?emplirai leur âme de paix et l?heure de leur mort sera heureuse. Ecris cela pour les âmes affligées : Lorsque l?âme verra ses péchés et en mesurera le poids, lorsque se dévoilera ? ses yeux l?abîme de la mis?re dans laquelle elle s?est plongée, qu?elle ne désesp?re pas mais qu?elle se jette avec confiance dans les bras de ma miséricorde, comme l?enfant dans les bras de sa m?re bien-aimée. Ces âmes ?l? ont la priorité sur mon c?ur empli de pitié, elles ont la priorité sur ma miséricorde. Dis-leur qu?aucune âme faisant appel ? ma miséricorde n?a été déçue ni n?a éprouvé de honte. Je me complais particuli?rement dans l?âme qui fais confiance ? ma bonté. Ecris: Si l?on récite ce chapelet aupr?s d?un agonisant, je me tiendrais entre le P?re et l?âme agonisants, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux. ? [PJ, 1540, 1541]

 

 

 

 

 

 

 

 

  ? copyright 2013 by